Votre aide à la décision

Le Certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB), identique pour toute la Suisse, évalue l’efficacité énergétique de l’enveloppe d’un bâtiment et la quantité d’énergie que ce bâtiment consomme dans le cadre d’un usage standard. Le CECB Plus ajoute à cette évaluation un
rapport de conseil en vue d’une rénovation énergétique.

L’établissement d’un CECB est possible aussi bien pour les immeubles résidentiels que pour les bâtiments administratifs ou scolaires, les hôtels, les commerces ou les restaurants.

Le CECB est basé sur la normalisation du CECB en vigueur. 

Obligatoire ou facultatif

Le CECB est en principe facultatif. Certains cantons, toutefois, l'exigent en cas de transfert de propriété ou lors du remplacement d'une installation de chauffage. Vous trouvez toutes les informations nécessaires auprès des offices cantonaux de l'énergie.

L'étiquette-énergie

Le CECB évalue deux caractéristiques avec la logique de l'étiquette énergie :

L'efficacité de l'enveloppe du bâtiment

L'efficacité de l'enveloppe du bâtiment exprime la qualité de la protection thermique de cette enveloppe. Cela comprend l'isolation thermique des murs extérieurs, toiture, planchers, ainsi que la qualité des fenêtres. Les ponts thermiques (par ex. balcons) et la forme du bâtiment sont également pris en compte.

L'efficacité de l'enveloppe du bâtiment est le paramètre le plus important pour évaluer le besoin en chauffage d'un bâtiment.

Efficacité énergétique globale

L'efficacité énergétique globale d'un bâtiment comprend non seulement les besoins en énergie pour le chauffage, mais également les installations techniques du bâtiment - c'est-à-dire la production de chaleur, y compris pour l'eau chaude sanitaire, le besoin en électricité et la production propre d'électricité. Les agents énergétiques utilisés sont pondérés : Le recours à des énergies renouvelables et/ou à une pompe à chaleur conduit à une meilleure évaluation.

Méthode de calcul

Grâce à un outil en ligne, l’expert CECB évalue la performance énergétique du bâtiment dans sept classes allant de A à G, d’abord pour son enveloppe, puis pour son efficacité énergétique globale.

Caractéristiques des classes CECB de l’étiquette-énergie:

  Efficacité de l’enveloppe
du bâtiment
Efficacité énergétique globale
A Excellente isolation thermique (toit, façade, cave), fenêtres avec triple vitrage (par ex. Minergie-P) Installations techniques du bâtiment à haut rendement pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, éclairage et équipements efficaces ; utilisation d’énergies renouvelables et production propre d’électricité (par ex. Minergie-A).
B Nouvelles constructions satisfaisant aux critères de la catégorie B selon la législation en vigueur Enveloppe et installations techniques conformes aux standards des nouvelles constructions, utilisation d’énergies renouvelables (par ex. modèles de rénovation Minergie)   
C Bâtiment ancien dont l’enveloppe a subi une réhabilitation complète (par ex. avec modèles de rénovation Minergie) Bâtiment entièrement réhabilité (enveloppe et installations techniques), le plus souvent combiné avec l’utilisation d’énergies renouvelables
D Bâtiment ancien ayant bénéficié ultérieurement d’une bonne isolation, mais avec des ponts thermiques subsistants Bâtiment largement réhabilité, avec toutefois des lacunes manifestes, ou sans recours à des énergies renouvelables
E Bâtiment ancien dont l’isolation thermique a été améliorée, y.c. avec nouveaux vitrages isolants Bâtiment ancien partiellement rénové, avec par ex. nouveau générateur de chaleur et évent.
de nouveaux appareils et éclairage
F Bâtiment partiellement isolé thermiquement Bâtiment avec divers nouveaux éléments (enveloppe du bâtiment, installations techniques, éclairage, etc.)
G Bâtiment ancien sans isolation ou avec une isolation ultérieure insuffisante, avec fort potentiel de rénovation Bâtiment ancien avec installations techniques
dépassées, sans énergies renouvelables, et avec
fort potentiel d’amélioration

Télécharger la brochure

La brochure contient un résumé de toutes les informations sur le CECB.